Catégories
Aménagements Nature Paysage

Butte Pinson : la promenade transversale se dessine

Butte Pinson : la promenade transversale se dessine

Situé au cœur de l’agglomération parisienne, dans un secteur fortement urbanisé et carencé en espaces verts, l’Espace naturel régional de la Butte Pinson a tout le potentiel d’un lieu de promenade et de contact à la nature. Depuis 2010, Île-de-France Nature y conduit un chantier de réaménagement ambitieux afin de reconquérir progressivement, pour le bonheur des promeneurs et des riverains, un site anciennement exploité pour ses ressources de gypse. Aujourd’hui, la cinquième phase du projet est en cours : la promenade transversale, permettant de rallier la Butte Pinson depuis le centre urbain, sera bientôt ouverte au public.

Une reconquête par étapes

Projet d’envergure aux multiples facettes sur un territoire d’une superficie de 120 hectares environ, abandonné depuis la fin de l’exploitation des carrières de gypse dans les années 60, l’aménagement conçus par Île-de-France-Nature imposait un phasage précis des opérations pour une bonne conduite sur le long terme. Une avancée lente et planifiée, qui se fait au gré des acquisitions foncières en vue d’accéder à une pleine maîtrise du site, afin de pouvoir assurer la reprise de parcelles naturelles dégradées et de mettre en œuvre progressivement les aménagements programmés dans le cadre d’un schéma directeur global.

  • Phase 1 : le ruban vert (2012-2014)
  • Phase 2 : les jardins familiaux et partagés (2015)
  • Phase 3 : le parc sud (2018-2020)
  • Phase 4 : le Bois Moreau Fontaine (2019-2020)
  • Phase 5 : la promenade transversale (2022-2023)
  • Phase 6 : la plaine des bas jardins (2024-2025)

Le ruban vert (2012-2014)
Ce qu’on appelle désormais la « dorsale » de la Butte Pinson ou « ruban vert » a été la première étape structurante du projet : cette large allée piétonne, qu’accompagne une vaste prairie tondue, serpente sur plus d’un kilomètre à travers la Butte Pinson et relie la rue de Pierrefitte, à Montmagny, au Parc Sud, à Villetaneuse, tout en desservant les boisements attenants, les jardins familiaux, ou encore la ferme pédagogique par de nombreux chemins de tonte et sentiers latéraux.

Les jardins familiaux et partagés (2015)
L’aménagement des jardins familiaux et partagés a permis aux habitants de se réapproprier plus d’un hectare de terre de la Butte Pinson. Ils y cultivent 38 parcelles. Les arbres fruitiers préexistants ont été préservés lorsque leur état sanitaire le permettait, d’autres variétés anciennes ont été plantées. Un poulailler collectif a vu le jour sur l’une de ces parcelles, investi par des écoles, des centres sociaux et des associations locales issues des quatre communes.

Le parc sud (2017-2020)
Les travaux d’aménagement du Parc Sud de la Butte Pinson ont démarré à l’automne 2017. Ils ont permis de redonner ses lettres de noblesses à cet ancien parc départemental, qui souffrait, par son délabrement et son manque d’équipement, d’une mauvaise réputation. Le site a été sécurisé, et surtout, valorisé par des travaux ambitieux : réaménagement de la grande plaine de jeux et ses abords, valorisation des entrées principales et chemins, restauration de la mare et réalisation d’un belvédère en haut de la cascade végétalisée pour profiter d’une vue plongeante sur le cœur du parc. Le parc sud est désormais réinvesti par les familles, les promeneurs et de nombreuses activités culturelles et sportives.

Le bois Moreau Fontaine (2019-2020)
Associé à une nouvelle entrée au nord-est de la Butte et la desserte du tramway en proximité, cet aménagement a permis de valoriser 4,5 hectares de bois, 400 mètres de chemins et de désenclaver le quartier voisin. Cet espace naturel offre aujourd’hui des opportunités de promenade dans des ambiances diverses de jardins, vergers (200 arbres plantés), clairières, en lisère de bois puis jusqu’au cœur des boisements.

La promenade transversale, cinquième tranche des travaux d’aménagement

Les espaces verts et urbains gagnent à s’ouvrir les uns aux autres. Tout en améliorant le cadre et la qualité de vie des riverains, la création de continuités est indispensable pour faciliter l’accès et la circulation des personnes aux espaces naturels depuis les zones résidentielles. Sur Montmagny, le projet prévoit donc 6 hectares de nature bientôt ouverts au public autour d’une grande promenade transversale d’environ 700 mètres reliant le centre urbain au ruban vert dans des ambiances variées.

  • Depuis le Ruban vert, la promenade et ses abords vous offriront un point de vue sur les coteaux de Montmorency et les buttes du Parisis.
  • Par une passerelle, vous pourrez désormais franchir en toute sécurité le ru d’Arra pour accéder à une collection de vivaces et graminées à vocation conservatoire et pédagogique.
  • Enfin, de nouvelles parcelles de jardins familiaux et partagés mis à disposition des riverains prolongent ces aménagements et s’insèrent dans le tissu résidentiel.
La future promenade transversale

La promenade transversale en chiffres :

  • 700 mètres de promenade
  • 6 hectares de parc
  • 2 hectares d’espace actuellement fermé au public
  • 2 hectares de friche boisée
  • 1,5 hectare de vivaces et graminées
  • 0,5 hectares de boisement

Les travaux ont démarré en octobre 2022 et aboutissent au printemps 2024. Une étape de plus franchie dans un projet d’envergure de reconquête, de préservation et de renaturation de ce site naturel remarquable du Val d’Oise de la Seine-Saint-Denis.

Nos partenaires :

  • Commune de Montmagny
  • Communauté d’Agglomération Plaine Vallée
  • Commune de Villetaneuse
  • Plaine Commune Grand Paris
  • Département du Val d’Oise
  • Département de Seine-Saint-Denis
  • Syndicat Intégré Assainissement et Rivière de la région d’Enghien-les-Bains (SIARE) 
  • Syndicat Émeraude de la Vallée de Montmorency